LIVRAISON OFFERTE À PARTIR DE 12 BOUTEILLES
0

Votre panier est vide

En savoir plus sur le Champagne

Comment le champagne est-il fabriqué ? 

En 1668, dans le village d'Hautvillers, le moine devenu maître de chai, Dom Pérignon, aurait découvert la façon de faire du vin mousseux ; si la même technique est utilisée aujourd'hui dans le monde entier, la région de Champagne continue de produire certains des meilleurs.

Alors, qu'est-ce qui fait pétiller le vin ? L'ajout d'une solution de sucre et de levure à un vin blanc déclenche une autre fermentation dans la bouteille qui donne naissance aux bulles. Une fois que les levures ont fait leur travail, un sédiment appelé "lie" s'accumule sur le côté de la bouteille ; le contact avec ce dépôt pendant la maturation donne au vin ses saveurs caractéristiques de pain, de toast et de biscuit fraîchement cuit. Une fois ce sédiment isolé (remuage) et éliminé (dégorgement), le champagne est complété par une solution sucrée pour le rendre sec ou sucré.

La région de Champagne

La Champagne est la région viticole la plus septentrionale de France et est située au nord-est de Paris. Il existe trois grandes régions viticoles : Côte des Blancs, Vallée de la Marne et Montagne de Reims.
 
La maturité des raisins est souvent un problème, ce qui explique en partie pourquoi on utilise généralement un mélange de cépages : le Chardonnay blanc pour le fruit et l'élégance, et deux rouges, le Pinot Noir (en particulier pour constituer une "épine dorsale") et le Pinot Meunier.

En Champagne, il y a environ 15.000 producteurs et 290 maisons de Champagne. Traditionnellement, les producteurs vendent leurs raisins aux maisons de Champagne qui représentent 70% de la production et 90% des exportations. Depuis peu, un nombre croissant de viticulteurs élaborent eux-mêmes des Champagnes de producteurs, en utilisant leurs propres raisins.

  • Les cuvées de Champagne
    • Un Champagne Blanc de Blancs n'assemble que les raisins blancs de Chardonnay.
    • Un Champagne Blanc de Noirs n'assemble que les raisins noirs du Pinot Noir et/ou du Pinot Meunier.
    Dosage :
    • Le terme "Brut", qui désigne plus de 90% des vins de Champagne, désigne un dosage. C'est simplement la particularité que le Champagne acquiert à la fin de sa vinification, lorsque le dosage est effectué, c'est-à-dire l'ajout d'une touche sucrée nécessaire à la parfaite expression des arômes. Cette touche sucrée, différente d'un vin à l'autre, permet d'établir une échelle allant du Champagne le moins sucré au plus sucré, c'est-à-dire du cru naturel au cru, sec et semi-sec.
    • La liqueur de dosage, aussi appelée "liqueur d'expédition", est le plus souvent composée de sucre de canne dissous dans le vin à raison de 500 à 750 g/l. La quantité de liqueur utilisée pour le dosage dépend du type de vin à obtenir :
      • Doux signifie sucré : plus de 50 grammes de sucre par litre
      • Demi-sec : entre 32 et 50 grammes de sucre par litre.
      • Sec : entre 17 et 32 grammes de sucre par litre.
      • Extra sec:  entre 12 et 17 grammes de sucre par litre
      • Brut : moins de 12 grammes de sucre par litre
      • Extra-Bru : entre 0 et 6 grammes de sucre par litre. Pour une teneur inférieure à 3 grammes et si le vin n'a subi aucun ajout de sucre, la mention "brut nature", "pas dosé" ou "zéro dosage" peut être utilisée.
    • Procédé de vinification de champagne rosé saignant

    La vinification se fait en rouge à partir de raisins rouges. Après une courte macération de 4 à 30 heures, la cuve est "saignée", une partie du moût est donc extraite. Très peu de maisons de champagne utilisent cette méthode de vinification, qui nécessite une grande qualité de raisin et une réelle maîtrise du processus car la tendance actuelle est plutôt aux vins rosés légers, ce qui n'est pas le cas avec les rosés saignants souvent plus foncés.


    • Non Millésimé

      En Champagne, la tradition est d'assembler des vins qui ont plusieurs années d'âge. Lors de l'assemblage, le vigneron crée l'harmonie qui correspond à sa vision du Champagne grâce à la diversité des vins à sa disposition : diversité des vins, des cépages mais aussi des années. Le mélange dit "non millésimé" permet ainsi l'expression et la perpétuation d'un style spécifique à une marque.

    • Millésime

      Parfois, les vins assemblés sont issus d'une seule année, appelée "millésime". Le choix de millésimer votre vin appartient au vigneron seul s'il décide que la typicité de la vendange mérite d'être magnifiée. Un Champagne millésimé sera donc toujours un vin de caractère marqué par son année.

    • Vieillissement

      Tous les vins de Champagne s'épanouissent pendant au moins 15 mois dans les caves de leurs producteurs. Il faut trois ans pour les vins millésimés et beaucoup plus pour les millésimes spéciaux. Parce que le temps permet d'enrichir les arômes du vin.

     

    Voir la carte des arômes du champagne



     Source : Champagne.fr